Rétablir le dialogue

Samedi, tous les membres du Collège – à l’exception de Marion Lemesre – recevaient des habitants et commerçants proches du piétonnier à l’Hôtel de Ville. Une volonté de renouer le dialogue et d’entendre les critiques et les suggestions. Faut bien dire que les commerçants opposés au piétonnier ne se sont pas fait entendre. N’y croient-ils plus ? Peut-on à la fois reprocher l’absence de dialogue de la Ville et refuser d’y prendre part ? Reste à voir ce qu’il adviendra des suggestions avancées pour un autre piétonnier.
 

La relance: navette électrique et +

Notre idée de relier le haut de la ville à Dansaert par une navette électrique en passant par le piétonnier refait surface. C’est Pascal Smet qui en parle dans  BRUZZ. Il veut aussi que les travaux commencent par la Bourse. Ici une idée de Radio1. Encore temps d’ajouter votre  idée pour ramener des clients dans le centre sur le site MAKE Brussels. Déjà 12 idées affichées pour le Quartier Saint-Jacques. Jeudi nous vous demanderons de nous dire quel est le projet que nous devons soutenir avec 30.000€ à la clé.
 

Mais que fait le comité ?

Entre 2 réunions de commerçants et habitants, un conseil d’administration (CA) de 5 personnes bénévoles répond aux urgences et interpelle la Ville et la Région. Ces derniers jours ils ont encore insisté à propos de l’accessibilité du centre. Métro actif jusqu’à minuit toutes entrées ouvertes, parkings flèchés visiblement en rue, plan de circulation actualisé et distribué dès l’entrée de la Région, expo de prestige à la Bourse pour plus de mixité sur Anspach, cartes pour riverains sans garage limitées à 1/2 h, …
 

conseil d'administration
ville blessée

Rencontre avec le Collège

Le bourgmestre et les échevins vous invitent à une réunion participative pour débattre des projets d’avenir pour le quartier. Ce sera à l’Hôtel de Ville, salle des Milices, le samedi 30 avril à 10h.
Une occasion de donner votre avis personnel et d’entendre les points de vue des groupes de réflexion du quartier pouri tenter de rencontrer l’intérêt général et de redorer l’image du centre ville. On entendra aussi les réponses de la Ville à vos questions et celles posées dans ce dossier de synthèse de L'Echo.
 

Rue du Midi: travaux reportés

Pour des raisons juridiques, les travaux de rénovation de la rue du Midi ne commenceront qu’en fin d’année. Faudra qu’ils débutent côté Rouppe où il y a moins de commerces. A cause de ce retard que le Collège nous communique qu’il a décidé de modifier la circulation - à titre temporaire - pour tenter d’alléger les blocages subi depuis les travaux du piétonnier, le lockdown, les tunnels et les attentats. Seuls les bornes automatiques prévues dans la rénovation pourront assurer le bon fonctionnement du dispositif.
 

bornes télécommandées
a quand le retour ?

Etre solidaires

Le centre historique de Bruxelles est en péril. On ne ne peut le laisser sombrer. L'Etat, la Région et la Ville allègent les charges des commerces bruxellois en difficulté. Cela ne sera pas suffisant pour relancer le commerce. Ce qu'il faut c'est le retour des touristes et d'une clientèle aux revenus confortables. Déjà envoyé votre idée à MAKE Brussels comme Paula ou Chantal ? Tiens, ICI une initiative sympathique d’un voisin qui a invité des amis wallons à passer un WE chez lui. Et vous, que pouvez-vous faire ?
 

Trop d’émotions

Tant d’émotion place Fontainas et sur le boulevard Anspach. Jamais ils n’avaient accueilli une foule aussi diverse, aussi dense et aussi solidaire. Des prises de parole des rescapés des attentats. Des sanglots. Ceux d’un citoyen Afghan qui parle sans papier mais avec son cœur et ses tripes. Le message parvenu du mari de Loubna, sa femme, son trésor, sa joie de vivre, l’absence insupportable de la maman de ses 3 enfants aujourd’hui orphelins, d’un professeur de sport adoré de ses élèves.

 

tricolore
toutes les religions

We shall overcome

Un chant de paix en arabe. Schubert. La laïcité. Toutes les religions. Ils condamnent des actes perpétrés sur d’innocentes victimes. Fini de tuer au nom d'une religion. Une manifestation citoyenne digne. Une présence massive de Molenbeek qui en a marre de devoir se justifier. Tous Bruxellois. La longue liste des personnes immigrées qui ont fait la renommée du pays. Une police discrète et efficace. We shall overcome par 10.000 voix. Fiers de les recevoir chez nous. Bruxelles est belle.
 

Où reste la clientèle aisée ?

Comme le relèvent de nombreux articles de presse, les commerces ayant besoin d’une clientèle aisée pour exercer leur activité, agonisent dans un centre-ville moribond. Le temps seul ne suffira pas à faire revenir leur clientèle, ni les animations populaires ! Il va falloir être creatif, rapide et répondre “présent” à chaque niveau de pouvoir pour éviter les faillites! Faut-il répéter que des initiatives sont attendues de la Ville, de la Région et du fédéral par tous les commerçants du centre.
 

commerces agonisants
Bourse illuminée

Vers un centre-ville séduisant

Avec son image écornée, Bruxelles a besoin d’une cure de jouvence. Pâques est passé, mais où restent les jardinières fleuries ? Pourquoi les fontaines tardent à rejaillir ? Pourquoi la Bourse n'est pas illuminée ? Pourquoi n’y voit-on pas une exposition de prestige ? Pourquoi le parking Fontainas n'est toujours pas fléché ? Cela ne suffira pas pour rendre le centre historique incontournable mais pourrait aider à attirer une clientèle qui lui fait défaut depuis les attentats, et à tourner la page.
 

Modifications au piétonnier

Selon La Libre, le Collège a décidé d’ouvrir la rue du Midi à la circulation à double sens de Rouppe à Alexiens. La partie piétonne de la rue de Lombard à Alexiens sera réouverte à la circulation à sens unique. Avec le tronçon Bourse/Lombard devenu le parking des voitures et motos de la police, il reste peu de chose de la piétonnisation de la rue du Midi. Certains s’en réjouissent et pensent qu’il y aura plus de clients, d’autres pensent que c’est une occasion ratée de connaître le succès de la rue des Fripiers.
 

rue du Midi
Poterie

Les fouilles à Fontainas

Les archéologues y travaillent prudemment, à la petite cuillère et au pinceau. Ce territoire en bord de Senne - hors les murs - semble receler des souvenirs de diverses époques, voire même romaine. En 1381 on trouve déjà mention de la brasserie De Baert proche du moulin à eau Cantermolen près du pont de la Barbe qui mène à notre quartier. En primeur, déjà quelques découvertes sur ces documents et plus tard des objets exposés dans des vitrines du quartier.
 

Marcher contre la terreur

Ce dimanche, une marche citoyenne contre la terreur et la haine se clôturera chez nous vers 16:30 à la place Fontainas. Des prises de parole sur le podium dressé à l'entrée de la place en présence des rescapés et des familles des victimes. La marche débutera à 14h à la gare du Nord, longera le canal pour rejoindre la rue Dansaert et puis la Bourse pour un moment de recueillement et puis Fontainas. Venez sans sacs, portez vos documents et effets sur vous.
 

hommage
Festival

Une nouvelle maison de bouche

The Fork annonce un Festival de la Gastronomie qui se terminera le 24 avril. On y retrouve un restaurant de notre quartier « La Table de Mus » au 31 Vieille Halle aux Blés. Le chef vous propose de découvrir sa cuisine française créative avec une réduction  exceptionnelle de 50% sur tous les plats à la carte. Une belle occasion de découvrir cette nouvelle maison de bouche dont peut s'enorgueillir notre quartier.
 

Des idées pour attirer du monde ?

Si vous avez une idée pour faire revenir du monde dans notre quartier, nouvelles consignes. Faire parvenir votre résumé à MAKE Brussels en remplissant leur formulaire avant le 2 mai. Nous soumettrons toutes les idées rentrées par des personnes du quartier aux lecteurs de la newsletter et soutiendrons les 3 qui auront eu le plus de suffrages. Le projet primé par MAKE Brussels pour notre quartier pourra avoir jusqu’à 30.000€ pour être réalisé avant la fin de l’année. Ca vaut la peine de participer !
 

idée !
des concerts

65 spectacles jeunes artistes

Cela se passe dans notre quartier et c’est gratuit. 250 nouveaux diplômés du Conservatoire de la rue du Chêne et d’autres conservatoires francophones ont eu carte blanche pour préparer des spectacle musicaux, théâtraux ou chorégraphiques. Ils les présenteront du 13 au 17 avril à la rue du Chêne, au parlement bruxellois, à Music Village et au Cercle des Voyageurs. Il y aussi du cirque pour les enfants. Voilà le programme. Il est touffu mais vous y trouverez certainement votre bonheur.
 

Oui, cela suffit !

Stations de métro fermées à Bourse, à Anneessens et à Lemonnier. Pas assez de militaires pour les garder. Comment on fait pour arriver chez nous sans voiture ? Croyez-vous que ces militaires vont pouvoir empêcher une action ? Samedi, plein de gens avec des sacs et des bagages à De Brouckère. Les militaires ne contrôlent rien. Ils n’ont ni détecteur ni scanner. Même avec un militaire dans chaque voiture du métro cela peut péter, comme à l’aéroport où ils étaient présents en armes. Du neuf à confirmer lundi.




militaires
zone sinstrée

SOS zone sinistrée

Les raisons d’éviter le centre ville sont de plus en plus nombreuses pour les touristes comme pour les clients. La Ville doit agir vite parce que les premières faillites sont là. Des propriétaires ont diminué leurs loyers de 30% ou différé le payement de commerces pris à la gorge. Le centre ville est zone sinistrée et doit être aidé comme tel par la Ville, la Région et l’Etat, comme quand il y des inondations. Sinon, quand les travaux du piétonnier seront terminés il n’y aura plus grand monde.
 

Jouer avec la lumière

Vous êtes invités à l'inauguration du showroom Dacryl qui présente des panneaux translucides qui permettent de jouer avec la lumière, de la structurer et de l'apprivoiser. Si cela vous semble un peu abstrait venez au 15 Vieille Halle aux Blés pour en découvrir les possibilités. Nathalie Meyer vous accueillera le 21 avril de 17 à 22h pour inaugurer sa boutique et vous faire découvrir ses créations dans le domaine de la lumière et du design. En voici déjà un avant-goût.
 

Dacryl
studio Baxton

Expolaroid ?

Vous vous souvenez du Studio Baxton qui s’est ouvert au 29 Vieille Halle aux Blés et qui réalise des photos à l’ancienne sur plaques de verre humides ? Ils ont encore agrandi leurs installations et présentent jusqu’au 1er mai une exposition temporaire intitulée Expolaroid. Ils vous en disent déjà (un peu) plus sur ce site. Une occasion aussi de découvrir tout ce qu’ils sont souvent les seuls à offrir aux passionnés de photo analogique, alternative et instantanée.